l\'indigné

John Halloway dans Crack Capitalism 33 thèses contre le capital

 

 
Democratie ReelleIl est temps de décider nous-mêmes !!
http://www.democratiereelle.eu/
·  le 33 rue des vignoles,chronqiue,daniel mermet,foi d’anar,maurice joyeux,mikhail bakunin,documentaires,cnt ait,fai,ifa–
  • Nicolas Hernandez Donc oui, cela reviens donc a la réapproppriation de la production industrielles et intellectuelle ( création de magazine, caisse commune, autogestion, lutte hors des sentiers battus ou institutionnalisés. Comme disait Marx et Engels : « Les idées de la classes dominantes sont aussi à toutes les époques les idées dominantes ; autrement dit la classes qui a la puissance matérielle dominante de la société est aussi la puissance dominante spirituelle. La classe qui dispose des moyens moyens matérielle dispose du même coup des moyens de productions intellectuelle, si bien que , l’un dans l’autre, les pensées de ceux à qui sont refusés qui refusés les moyens de production intellectuelle sont soumises du même coup à cette classe dominante. Les idées dminantes ne sont pas autre chose que l’expression idéale des rapports matériels dominants, elles sont les rapports matériels dominants saisis sous la forme d’idées, donc d’expression des rapports qui font d’une classe la classe dominante ; autrement dit, ce sont les idées de la révolution ».

    John Halloway dans Crack Capitalism 33 thèses contre le capital

    " La révolution ne consiste pas a détruire le capitalisme mais a refuser de le fabriquer. Le présenter comme une destruction du capitalisme, c'est partir perdant, c'est ériger un grand monstre en face de nous, si terrifiant que, soit nous renonçons par désespoir, soit nous nous nous concluons que notre seul façon de tuer le monstre est de construire un grand parti avec des dirigeants héroiques qui se sacrifient ( et tous ceux autour d'eux) au nom de la révolution. Nous partons à nouveau perdants, cette fois en élaborant une grande fable peuplée de saints - Lennine, Troski, Rosa, Mao, le che, Marcos ou qui vous voudrez - qui reproduit ce que nous voulons détruire. Présenter la révolution comme la destruction du capitalisme, c'est la mettre a la distance de nous, c'est la reporter dans le futur. La question n'est pas dans le futur. Elle se pose ici et maintenant : comment cessons nous de produire le système par lequel nous détruisons l'humanité?"
  •  


20/09/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres